28 novembre 2014

LES ACTEURS DU NOIR ONT CARTE BLANCHE

ACTUALITÉS
Sainte-Erecta par Claire Rivieccio

Sainte-Erecta par Claire Rivieccio

Mais qu’est-ce qui m’a donné envie d’écrire cette histoire de fous ?
Pour commencer : la campagne berrichonne toute calme et toute douce où je venais d’emménager après des années de ville et de « civilisation », puis ses habitants aussi calmes et doux que leur décor bucolique, mais en apparence seulement… Car ici plus qu’ailleurs, les secrets mal gardés et les histoires de famille sulfureuses ont la peau dure.
Je me suis coulée dans cet univers comme j’aime si bien le faire pour visiter la planète de l’intérieur, j’ai écouté les gens se raconter et bientôt des histoires se sont faites et défaites dans ma tête jusqu’à la mise en oeuvre de Sainte-Erecta et son aboutissement, environ 280 pages plus tard. Entre nous, j’ai joué le rôle du shaker dans la fabrication d’un cocktail !

Au tout début de l’histoire était Sainte-Erecta, une petite chapelle bâtie au moyen-âge en pleine campagne à côté d’une fontaine aux vertus aphrodisiaques.
« Par une nuit sans lune à Sainte-Erecta tu viendras,
Et dans l’eau, comme les Anciens, tes grelots tu tremperas.
Alors grande vigueur tu retrouveras et après toi la vie naîtra. »
Voilà ! Tout est parti de cette incantation magique et du fameux rituel de la Trempouille nés tous les deux de mon imagination !
Il ne m’en a pas fallu plus pour mijoter une belle intrigue accompagnée de personnages hauts en couleur et de rebondissements loufoques.

Autour de Sainte-Erecta, les assassinés se succèdent impitoyablement. Pour un peu une famille entière de notables y passerait corps et âme. Impossible de savoir le pourquoi du comment car ils ont tous des choses à cacher : magouilles, adultère, meurtres, faillite et j’en passe…
Peu motivés, les gendarmes du coin ont un mal de chien à venir à bout de cette affaire.
Fred Delfrédo, le détective de Paris en manque de connexions internet et de réseau téléphonique, rame tout autant.
Viviane, la journaliste de la télé locale, a parfois de bonnes intuitions mais sa libido indomptable la dissipe un peu trop.
Restent les petits vieux du village, ils connaissent leur pays et son fonctionnement sur le bout des doigts et à l’heure de l’apéro, au café du coin, ces messieurs refont le monde et l’enquête…

Quant à ma plume, elle passe de l’un à l’autre, gratouille là où cela fait encore mal, explore les bons et les mauvais sentiments, croque cette société rurale dans toute sa splendeur et vous emmène vers un dénouement inattendu.
Il va de soi, évidemment, que toute ressemblance avec des personnes réelles est involontaire de ma part !

Un commentaire

  1. cher marraine je vous félicite pour votre livre mais on sè plu écrit il y a de cela kelke mois j’èspère ke tout va bien chez vous; chez moi tout va a bien j’ai maintenant un portable on peu maintenant discuté par téléphone voici mon numéro +22897004578 et salut france de ma part

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>