22 octobre 2014

LES ACTEURS DU NOIR ONT CARTE BLANCHE

ACTUALITÉS
Le secret de l’albinos par Andréa Novick

Le secret de l’albinos par Andréa Novick

Le secret de l’albinos est mon troisième roman et s’inscrit dans le genre noir et psychologique. Mon précédent ouvrage du genre noir Le mystère de la pierre sculptée va être prochainement adapté au cinéma.
Sur cette lancée fulgurante, escortée par des bulles de champagne, je suis redescendue de mon petit nuage salvateur pour retourner dans mon atelier de fabrication de polars où je me suis décidée à façonner mon Secret de l’Albinos.
Le personnage central Gustave Baume est un dangereux psychopathe, vous êtes avertis !

Sa distraction du moment concerne à pister les frêles dentelles arrimées aux tours de hanches parfaits.
Mais attention ne vous y trompez pas, il saura vous marabouter, car il est un manipulateur hors pair.
Gustave va démonter devant vous le mécanisme qui a fait qu’il est devenu serial killer.
Monsieur Baume saura vous convaincre que l’on ne naît pas psychopathe. On le devient.
Sa schizophrénie le cabosse un peu plus.
Alors sur l’instance pressante de sa maman, il se décide enfin à consulter un psychiatre, avant que sa vie ne bascule à jamais.

Le docteur Tchencok doit recevoir le prix Nobel de médecine pour l’ensemble de ses travaux.

La toile est tissée depuis longtemps. Qui va servir d’appât ?

La ravissante Elisabeth Wiener, psychiatre dans la même clinique pour malades dangereux ?
Elle qui vient justement de découvrir un secret qui risque de compromettre son précieux associé ?
L’albinos va-t-il tenter de manipuler également le docteur Wiener ?
Va-t-elle échapper au sort qui lui est fatalement réservé ?
A qui sont les ossements qui se décomposent lentement au fond du puits dans la propriété de la maman de Gustave ?
Gustave, qui rit aussi fort qu’il pleure, mène la danse à une cadence infernale.
Il vous invite à valser avec le diable.

11 commentaires

  1. j’ai lu ce roman avec autant d’intérêt qu’un chat ayant sorti un poisson rouge de son bocal afin de le déguster. je dois dire que l’albinos la prunelle toujours en colère m’a impacté une dose de peur fantastique.
    J’ai adoré l’atmosphère glacial qui règne dans le cabinet du psy l’étrange docteur Tchencok. Le roman est bien campé par sa trame qui nous guide jusqu’à le fin de l’histoire qui reste bien encapuchonnée jusqu’à sa chute finale.
    Un très bon livre à lire sous la couette.
    Sigrid

  2. viviane Marcharll

    J’ai dévorée ce livre afin que me soit dévoilé le secret de l’albinos !
    page après page on sent le souffle glacé de l’albinos qui vous pénètre dans les os.On se refuse de croiser le regard hypnotiseur de Gustave Beaume,mais en même temps un réflexe de curiosité nous entraine dans les délires du psychopathe à qui on peut accorder des circonstances atténuantes.
    La fin du roman m’a fait verser des larmes j’ai été bouleversée.
    je classe ce livre dans ma bibliothèque que je viens juste d’ouvrir.
    Viviane

  3. J’ai eu l’occasion d’acheter ce livre sans vraiement savoir de quoi il s’agissait. En plus, je ne suis pas francais, mais peux le lire lentement mais pas trop bien. Mais, quand meme, j’ai reussi.
    Le protagoniste est, naturellement, totalement fou/malade/dangereux/etc etc.
    Ce qui m’etonne, c’est que Mme Andrea Novick avait la capacite’ d’ecrire et d’y penser a ce sujet et d’avoir le pouvoir d’en faire un drame qui est, plutot, une comedie ou meme une farce. Elle se moque de nous car elle sait que le lecteur aime voir le sang et lire la nature des souffrances de femmes sous les mains d’un fou.
    Neanmoins, je sais que Novick a deja ecris des livres pour des enfants, des livres que j’ai vu mais ne pouvais pas les lire car le francais qu’elle utilisais etait trop riche pour moi. Donc, une femme qui se cache derriere un roman si « malade » devrait etre controlee plus etroitement car c’est tres probable que elle meme a plusieurs personalites et donc, je dois avouer que je m’attends a d’autres oeuvres particulierement interressants comme l’Albinos qui m’a fair rire, pas peur et je pense qu’un jour elle sera au top niveau d’auteurs francais – et meme internationaux. Bravo Andrea, encore , encore encore!!!!
    Ca m’a meduse’ !!!!!!!
    David G/Londres, Petite (!) Bretagne (producteur et distributeur de films)
    URL: « www.websitefilms.com »

  4. Je n’ai pas encore une très bonne maitrise des critiques de livres,mais je fais un effort pour critiquer le dernier roman dont je viens de terminer la lecture.
    « Le secret de l’albinos »
    Dès la première page mon esprit a été capturé par la puissance d’envoûtement …
    De ce sérial Killer qui m’a complètement marabouté !
    L’écriture est quasiment chirurgicale,on se sent complice de cet atmosphère ou l’auteure jette des poignées de gros sel,pour exorciser les démons qui rongent Gustave.
    J’ai été fascinée par le ténébreux psychiatre qui commence à devenir maboul ,à force de vouloir chasser les fantômes qui hantent son patient récalcitrant.
    Un mélange détonant de gélatine en poudre additionné à des barbituriques qui achèverait le dernier des dinosaures, bref un livre à lire !

  5. Je viens d’achever la lecture de ce livre qui m’a sensibilisé sur le sort des malades enfermés dans des UMD. Gustave que je ne voudrais pas croiser dans un parking même éclairé est un personnage,que le destin a décidé de briser,on choisit pas ses parents, les dés sont jetés à la naissance,et le pauvre Gustave après avoir usé de malchance,tente de se nourrir de vengeance,mais où cela va -t-il le mener ,manipuler par l’inquiétant docteur Tchencok qui sait nous tenir en respect jusqu’au bout du parcours de ce roman bien écrit.
    Daniello

  6. Voilà un roman bien descriptif portant sur un psychopathe et ses zones d’ombre. Le style très métaphorique m’a plu,l’auteure par un tour de passe-passe à su me plonger dans cette ambiance déroutante des UMD dans lesquels j’ai travaillé. On s’y baigne en profondeur,tous les moyens sont utilisés pour dérouter le lecteur,qui est mené sur plusieurs pistes,dans une largueur de vision stupéfiante.
    Le destin de Gustave ,exécuteur de basses oeuvres est scellé !
    Je place ce roman dans ma bibliothèque car il le mérite.
    Amicalement
    Charles

  7. Ce deuxième roman d’Andréa Novick vous ouvre les portes du monde obscur et mystérieux d’un dangereux psychopathe dont on n’aimerait pas croiser le chemin… Les pages se laissent dévorer une à une grâce à la plume délicate et originale de l’auteur qui nous transporte avec brio dans une fiction séduisante et bourrée de rebondissements. J’ai été séduite par Gustave voire même compatissante dès les premières lignes de ce polar d’une rare intensité.

  8. Je vous conseille vivement ce roman! A qui sait le lire ,  sera surpris des sentiments et non des moindres , que sera nous provoquer GUSTAVE . Vous passerez par de multiples étapes émotionnelles mais ne vous trompez pas c’est un serial killer!!!

  9. j’ai été bouleversée par ce terrible secret de l’albinos ; ses souffrances, son désespoir, sa solitude d’enfant mal aimé, sa folie grandissante au cours des années qui l’emmènera inexorablement à une fin tragique.

  10. Voila un livre que j ai adore, on est sous le charme des le debut, avec des rebondissements tout le long et quel fin.. A ne pas manquer…..

  11. L’auteure Andréa Novick a réussi à placer la flèche dans centre de la cible avec très bon un »thriller » roman- « Le Secret de l’Albinos ».
    Pour ceux qui apprécient les romans pleins de mystères, d’ intrigues, et de rebondissements dans le milieu très fermé de la psychiatrie ils seront comblés.
    Pensées intimes ,décortiquées, caractères, maquillés, diagnostics perfidement modifiés par anticipation.
    Le tout et dans l’environnement d’un UMD aussi hermétique qu’un sarcophage.
    Chaque page que l’on on tourne devient une addiction pour le lecteur qui a envie d’apprendre quel dénouement l’attend .
    Ce un roman est loin d’être décevant. il est stupéfiant et très bien écrit.
    Je prédit ce roman sera un bon film du genre « thriller » bientôt.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>