25 avril 2014

LES ACTEURS DU NOIR ONT CARTE BLANCHE

ACTUALITÉS
Visions par Myriam Salomon Ponzo

Visions par Myriam Salomon Ponzo

Enfant timide, je me suis vite réfugiée dans les mondes parallèles fictifs.
Après avoir écumé la bibliothèque rose comme tout un chacun, j’ai été attirée par les auteurs de fiction. Philippe Ebly m’a vampirisée !
Je m’attaquais bientôt aux classiques, un peu par forcée par mon prof de français !
Cependant, Maupassant m’interpela énormément et je me mis à collectionner ses ouvrages que je dénichais sur les quais de la Seine non loin de l’île Saint-Louis tout en admirant Notre Dame.
Je me passionnais aussi beaucoup pour Troyat, Toltoï et Dumas avec son incomparable Comte de Monte Cristo.

A l’époque tout cela me fascinait mais je n’arrivais pas à exprimer vraiment la redondance qu’avaient ses lectures sur moi. D’autant que j’alternais beaucoup les genres, passant d’Anna Karénine au Seigneur des Anneaux, seul livre, soit dit en passant, que j’ai lu même en marchant dans les escalators du métro parisien, tant j’étais captivée !
Deux années d’étude me coupèrent de mon monde préféré. Mon BTS secrétariat de direction obtenu, je me jetais à nouveau sur la lecture comme une affamée ! Fiction, terroir, polars, thrillers, BD. J’engouffrais.

Un jour, alors que ma vie avait eu bien des rebondissements, un souvenir me revint en mémoire. Un souvenir d’enfance que je couchais sur papier et là, ce fut le déclic ! Je décidais de répertorier tout ce dont je me rappelais et au bout d’un an écrivais le premier jet de mon autobiographie.

Mais cela ne me satisfaisait pas, ce que je voulais, c’était créer un monde. MON MONDE. Avec MES PERSONNAGES. L’idée me trotta dans la tête durant plus d’un an. C’est quand je suis tombée enceinte en 2002 que l’embryon de mon héros est né, puis petit à petit une histoire, puis une intrigue et ainsi de suite.
Je voulais un décor de montagne, un héros comme dans les films que j’avais vu au cinéma durant toute mon enfance des années 1970 et un meurtre. Pourquoi un meurtre ? Tout simplement parce que Peter Falk, alias Columbo, m’a beaucoup marquée ainsi qu’Agatha Christie. Et ce qui m’intéresse dans ses histoires, c’est la dualité humaine.
Je me suis vite aperçu que c’était une drogue.

Cependant, je laissais dormir ce manuscrit 4 ans ! Oui, maman, c’est prenant comme activité ! Mais un après-midi de 2006, je ressortais mon manuscrit. Les mains m’en brûlaient et mon cerveau ne tournait plus qu’autour de ça. Je me remis à son écriture et le transformais complètement. Fin de cette année, je mettais le point final à cette nouvelle version et début 2007, je décidais de me jeter à l’eau en le faisant lire à des inconnus. Plutôt être déçue que de vivre avec des regrets.

Je fis des photocopies que je mis à la médiathèque de mon bled avec un questionnaire à la fin puis je mis des extraits sur un réseau social d’internet et j’attendis. Dieu, que le temps me sembla long pendant huit jours ! Et puis, j’ouvris ma boîte mails : il y avait des réponses. J’hésitais à ouvrir les messages. Et si on me disait que c’était archi nul…?
Quelle surprise j’eus ! Toute les critiques étaient enthousiasmées ! Beaucoup me corrigeaient mon texte bourré de fautes ! Mais sur le plan de l’histoire, tous étaient unanimes ! Je ne les remercierais jamais assez, car ils m’ont donné une pêche d’enfer et j’ai à nouveau fait une version de mon livre qui fut édité sur le net en juillet 2007 avec un encart d’une demie page dans le Nice-Matin ! Mon livre s’intitulait Gabriel Beauregard la rencontre.

Depuis, mon héros Gabriel Beauregard a vécu une seconde aventure, Visions et mes lecteurs n’attendent plus que le troisième épisode !
Un éditeur ? Pour l’instant, j’avoue que je n’en cherche guère assidûment mais il m’arrive d’envoyer mes manuscrits à quelques-uns quand j’y pense. Je vais tâcher de m’y coller un peu plus en 2012.

En attendant, je vous invite à voir les témoignages de mes lecteurs sur mon blog ainsi que les interviews d’auteurs que j’ai commencé sur cet autre blog.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>