16 septembre 2014

LES ACTEURS DU NOIR ONT CARTE BLANCHE

ACTUALITÉS
The Hunter par Christelle Mercier

The Hunter par Christelle Mercier

Née en 1975, je travaille comme correspondant de presse pour un journal local, ce qui me permet durant mon temps libre, d’écrire.
N’ayant pas embrassée une carrière dans la police scientifique ou la médecine légale, c’est au travers d’ouvrages spécialisés et beaucoup de recherches que je me suis intéressée, depuis une dizaine d’années, à la psychologie des tueurs en série. Je m’en suis inspirée pour mes premiers ouvrages et notamment dans mon dernier thriller Les Bas-Fonds de L’incube publié en septembre 2011 en auto-édition.

L’écriture de The Hunter a été assez difficile, notamment de par sa construction. Le roman se compose en deux parties. D’une part une enquête où l’action se devait d’être soutenue avec une angoisse montante mais devait aussi exprimer les sentiments, la peur de cet enfant qui assiste à des événements insoutenables.
Dans l’autre partie, la révélation d’un procès où les mots bruts et effrayants donnent une impression de malaise, obligeant le lecteur à s’impliquer psychiquement pour comprendre tout l’enjeu de l’intrigue.

Lorsque j’ai envoyé The Hunter à plusieurs éditeurs, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit accepté par une majorité. Je sais par expérience qu’on essuie davantage de refus que de propositions. Cela a été difficile de choisir mais quand le comité de lecture des Éditions les deux encres m’a fait part de ses critiques très positives, je n’ai pas hésité.

The Hunter a pour but de mettre à rude épreuve les émotions et cela a fonctionné. Il aborde un sujet sensible comme l’inceste, la victimologie et la psychologie de parents face à la mort d’un enfant. Certains passages sont difficiles, crus mais proches d’une réalité qui fait froid dans le dos.

Le lecteur se retrouve plongé au cœur de l’affaire comme s’il vivait lui-même la tragédie. J’essaye d’être aussi réaliste que possible pour donner le côté terrifiant qu’on attend d’un thriller.

Entrer dans le cercle des auteurs des Éditions Les 2 Encres est pour moi un véritable tremplin et me donne le sentiment d’être reconnu comme une vraie auteure par des professionnels appréciant mon travail. Par le passé, je n’ai pas forcément fait de bon choix en terme éditorial, ce qui m’a valu un certain discrédit car les ouvrages n’étaient pas à la hauteur de ce que j’attendais. Trop de coquilles, une mise en page bâclée… je n’étais qu’une auteure à moitié accomplie. Avec Les 2 Encres, j’ai gagné à travailler avec une équipe compétente, sympathique et à l’écoute. Je suis très contente de cette nouvelle aventure et de rejoindre la collection Sang d’encre avec une équipe qui me soutient.

Je ne serais rien sans les lecteurs qui me suivent depuis le début, ils m’accompagnent par leur soutien et j’espère que nous continuerons à faire encore un bout de chemin ensemble.

Visiter le blog de l’auteur

2 commentaires

  1. j’aime bien et vivement qu’on l’achete

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>